Élodie Lukenda, 29 ans, et Émilie Charvolen, 32 ans, se sont installées à Vars pour ouvrir une chèvrerie qui voit le jour en décembre 2019 dans laquelle plusieurs activités s’organisent autour de leurs 80 chèvres : faire participer les visiteurs à la traite , découvrir les fromages fabriqués sur place.

Ces deux jeunes femmes ont choisi de quitter la vie urbaine pour élever des chèvres et fabriquer des fromages. Aux antipodes de leurs modes de vie précédents, c’est un virage à 180° qu’elles ont emprunté : « en montagne le temps ralentit et le stress s’éloigne. »

« En zone de montagne, toutes les conditions sont réunies pour mener à bien notre projet : la ressource fourragère, le tourisme, le calme, la sérénité ! »

Les joies simples de la vie, leurs désirs de grands espaces, de moments intenses et vrais, d’une qualité́ de vie loin du superflu de la vie urbaine, les ont donc poussées à se poser les bonnes questions.

En lien étroit avec la nature, avec leurs animaux, elles prennent plaisir à vivre simplement, les pieds bien ancrés dans le sol au rythme des saisons.

« Ce métier, que nous effectuons avec passion, nous offre la chance de pouvoir participer à l’entretien de ce territoire qui nous donne tant. En zone de montagne, toutes les conditions sont réunies pour mener à bien notre projet : la ressource fourragère, le tourisme, le calme, la sérénité ! »

Crédits Photos : Office du Tourisme de Vars / Rémi Morel